Le chercheur par excellence !

Comme

26/07/2013 00:33

Comme une flamme qui couve sous la cendre,
comme une pierre qui est prête à se fendre,
ma passion que je voyais dépérir lentement,
s'est réveillée, là, doucement mais surement.
Je ne sais encore si elle est partagée,
bien au-delà d'une réelle amitié,
mais je ne doute pas qu'un de ces prochains jours,
je t'avouerais, simplement, tout mon amour.
Mais voilà, je ne sais pas comment te dire,
ce qui se passe dans ma tête maintenant,
te revoir est pour moi plus qu'un simple plaisir,
c'est comme si j'avais toujours espéré cet instant.
Jolie demoiselle, très belle dame,
tu as fait qu'en moi se trame,
bien plus qu'une envie banale, qu'on regrettera,
surtout celle de vivre quelque chose avec toi.            
 

Précédent

Rechercher

Photo utilisé dʼaprès Creative Commons enki22, broo_am  © 2013 Tous droits réservés.