Le chercheur par excellence !

Quelques États independants non reconnus internationalement

29/10/2017 15:39
Quelques États independants non reconnus internationalement.
 
Certaines entités géopolitiques contemporaines, existant ou non de fait, souhaitent être reconnues de droit comme des États souverains, mais se heurtent, pour des raisons diverses, à un manque de reconnaissance diplomatique, le plus souvent motivé, officiellement, par l'absence de concertation internationale et locale lors de leurs déclarations initiales d'indépendance. Ces entités revendiquent l'indépendance d'un territoire, qu'elles contrôlent parfois partiellement ou entièrement, leur indépendance n'étant reconnue que par une partie ou aucun des autres États.
Dans la pratique, le niveau de reconnaissance des États peut s'établir par le fait qu'ils sont :
*membres de l'ONU et reconnus par tous les autres États-membres de l'ONU,
*membres de l'ONU mais non reconnus par un ou plusieurs autres États-membres de l'ONU,
*non membres de l'ONU mais reconnus par un ou plusieurs autres États-membres de l'ONU,
*non membres de l'ONU et reconnus seulement par un ou plusieurs autres États non membres de l'ONU,
*non membres de l'ONU et reconnus par aucun autre État.
En droit international, nul ne peut passer une frontière sans un passeport ou un document d'identité émis par l'un des États reconnus par l'ONU. Dans leurs pratiques concrètes, les entités non reconnues sur le plan international doivent demander, pour leurs ressortissants, des passeports de l'un des États reconnus par l'ONU pour leur permettre de voyager. 
À titre d'exemple, les ressortissants de la République turque de Chypre du Nord voyagent sous passeport turc, et ceux des républiques d'Abkhazie, d'Ossétie du Sud ou de Transnistrie sous passeport russe. 
Pour légitimer leurs revendications de reconnaissance internationale, les entités non reconnues sur le plan international opposent le concept d'autodétermination à celui d'intégrité territoriale et organisent régulièrement des référendums pour étayer cette légitimité.
 
République d'Arménie                                           
 indépendante depuis 1991, n'est pas reconnue par un État membre de l'ONU.
 
Chypre                                                                       
indépendante depuis 1960, n'est pas reconnue par un membre de l'ONU 
 
République turque de Chypre du Nord                    
État non-membre, à la suite de la partition de l'île, proclame sa souveraineté sur une partie de l'île.
 
République d'Abkhazie                                            
proclame son indépendance en 1999. Elle est actuellement reconnue par quatre États membres de l'ONU (Fédération de Russie, République du Nicaragua, République bolivarienne du Venezuela, République de Nauru) trois États non-membres (République du Haut-Karabagh, République d'Ossétie du Sud et République moldave du Dniestr).      
République de Vanuatu qui avait reconnu l'Abkhazie en 2011 a cessé de le faire en juillet 2013, avant d'établir des relations diplomatiques avec la Géorgie et reconnaître son intégrité territoriale en avril 2014.                          
Tuvalu, qui avait reconnu également l'Abkhazie en 2011 s'est rétracté en 2013    
République de Géorgie considère l'Abkhazie comme part de son territoire souverain, en tant que « région autonome ».
 
République turque de Chypre du Nord                    
proclame son indépendance en 1983. Elle est actuellement reconnue par un État membre de l'ONU, la République de Chypre considère l'île de Chypre comme part de son territoire souverain.
La République arabe sahraouie démocratique proclame son indépendance en 1976 et dispute la souveraineté du Sahara occidental au Royaume du Maroc. Elle est actuellement reconnue par 31 États membres de l'ONU et est membre de l'Union africaine. 
 
République d'Ossétie du Sud                                  
proclame son indépendance en 1991. Elle est actuellement reconnue par quatre États membres de l'ONU (Fédération de Russie, République du Nicaragua, République bolivarienne du Venezuela et République de Nauru) et trois États non-membres (République du Haut-Karabagh, République d'Abkhazie et République moldave du Dniestr) la République de Géorgie considère l'Ossétie du Sud comme part de son territoire souverain.
 
État de Palestine                                                      
L’état non reconnu le plus connu. Depuis 1920 la Palestine est sous mandat britannique. Mais le souhait de reconnaissance de la communauté juive aboutit au transfert du mandat à l’ONU qui délimite un plan de partage pour Israël et la Palestine. Mais les Palestiniens refusent cet accord, s’en suit une longue série de guerres avec l’état hébreu. Aujourd’hui la Palestine tente d’être souveraine à travers l’autorité Palestinienne, elle vient d’être membre observateur de l’ONU, et essaie de sauvegarder son territoire contre les colonies israéliennes.
"États reconnus uniquement par des États non-membres de l'ONU"
 
République du Haut-Karabagh (ou Artsakh)          
proclame son indépendance en 1991. Elle est actuellement reconnue par trois États non-membres de l'ONU : République d'Abkhazie, République d'Ossétie du Sud et République moldave du Dniestr. La Drapeau d'Azerbaïdjan République d'Azerbaïdjan considère le Haut-Karabagh comme part de son territoire souverain, en tant que "région autonome", mais l'Artsakh contrôle davantage de territoire que cette "région autonome", puisqu'il est en connexion directe avec l'Arménie et touche l'Araxe et par là-même l'Iran.
 
République moldave du Dniestr (RMN) dite Transnistrie                                                       
proclame son indépendance en 1990. Elle est actuellement reconnue par trois États non-membres de l'ONU : République d'Abkhazie, République d'Ossétie du Sud et République du Haut-Karabagh. La République de Moldavie considère la Transnistrie comme part de son territoire souverain, en tant qu'"Unité territoriale autonome du Dniestr" (UTD). Mais la RMN ne contrôle pas tout le territoire de l'UTD, et elle contrôle en revanche la ville de Tighina et quelques autres territoires qui n'en font pas partie.
"États independants reconnus par aucun autre État".                                                                        
Le Somaliland                                      
accède en 1960 à l'indépendance par rapport au Royaume-Uni après la décolonisation du Somaliland britannique et fusionne avec la Somalie italienne pour former la Somalie quelques jours plus tard. En 1991, il déclare son indépendance. Aucun État ne le reconnaît. La République fédérale de Somalie considère le Somaliland comme part de son territoire souverain.
 
LA NOUVELLE-RUSSIE OU UNION DES RÉPUBLIQUES POPULAIRES                
Toujours dans la sphère d’influence de la Russie, la Nouvelle-Russie est née d’une union entre les anciens oblasts soviétiques de Donestk et de Lougansk en 2014, à la suite de la crise ukrainienne. Cette partie du sud de l’Ukraine s’est séparée du pays après l’annexion de la Crimée par la Russie. Elle n’est pourtant reconnue ni par l’ONU, ni par la Russie. La crise ukrainienne étant toujours d’actualité, le statut de la région reste incertain, tout comme l’avenir de l’Ukraine.
 
RÉPUBLIQUE ARABE SAHRAOUIE DÉMOCRATIQUE                                                        
 Le Sahara occidental est occupé par l’Espagne mais les Marocains y revendiquent leur souveraineté. En 1975, ils organisent la Marche Verte, une manifestation pacifique, pour annexer ce territoire. À la suite de la manifestation, l’Espagne signe les accords de Madrid et décide de partager le territoire entre le Maroc et la Mauritanie. En 1979, la Mauritanie signe un accord de paix avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et renonce à la partie de la région qui lui avait été attribuée. Dans les années 1980, le Maroc annexe la partie du Sahara occidental à laquelle la Mauritanie avait renoncé, puis construit le « mur marocain ». Le Maroc contrôle aujourd’hui 80 % du territoire de la RASD, malgré le désaccord de l’ONU qui y voit une décolonisation inachevée, et l’Union africaine qui la considère comme un État africain.
 
Eelam tamoul                                                          
est (depuis 1983) une nation indépendante de de facto située dans les parties nordiques et orientales de l'île de Sri Lanka. Cependant la commande du secteur est tenue exclusivement par une coalition des milices tamoulles, Eelam tamoul est non reconnu.
 
République Catalogne                                         
Le Parlement de Catalogne déclare l’indépendance de la région autonome le 27 octobre 2017. Le Royaume d'Espagne considère la Catalogne comme une simple province dont il a suspendu l'autonomie.
 
États non reconnus historiques avec le contrôle de fait de leur territoire
 
L'Europe
 
République De Banat                                              
proclamé en 1918. Maintenant une partie de La Roumanie, La Serbie et le Montenegro, et La Hongrie.
 
République De Baranya-Baja                                  
proclamé en 1921. Maintenant une partie de La Hongrie et La Croatie.
 
L'Carpatho-Ukraine en 1939. 
Maintenant une partie de L'Ukraine.
 
Chechenie en 1996. 
Maintenant une partie de La Russie.
 
La Crimée en 1992                                                  
est un sujet de la fédération de Russie depuis le 18 mars 2014. Ce statut est contesté par l'Ukraine et par un grand nombre de pays. Ses pourtours correspondent quasiment à la péninsule de Crimée à l'exception de Sébastopol qui dispose d'un statut de ville fédérale..
 
Gagauzia (1990-1994).              
Maintenant une partie de Moldau.
 
La Herzeg-Bosnie (1992-1994).            
Maintenant une partie de La Bosnie et la Herzégovine.
 
État De Lajtabansag (1921). 
Maintenant une partie de L'Autriche.
 
République de Krajina Serbe (1991).            
Maintenant une partie de La Croatie.
 
Republika Srpska (1992-1995).                              
Maintenant une partie de La Bosnie et la Herzégovine.
 
État de Slovènes, Croates et Serbes (1918).            
Maintenant une partie de La Slovénie, La Croatie, La Bosnie et la Herzégovine et La Serbie et le Montenegro.
 
La Bosnie Occidentale (1993-1995).                      
Maintenant une partie de La Bosnie et la Herzégovine.
 
L'Asie
État De Kachin                                                        
est l'état le plus au nord de Myanmar, commandé depuis 1962 par Organisation De l'Indépendance De Kachin mais pas diplomatiquement reconnu par tout pays. En 1994, KIO et l'union de Myanmar ont accepté de formaliser le statu quo en créant "la région spéciale d'état de Kachin # 1", officiellement toujours une partie de l'union de Myanmar mais de fait commandé par KIO.
 
Manchukuo (1932).                                                  
Seulement six nations ont identifié cette entité. Maintenant une partie de La République populaire de Chine.
 
Nakhitchevan (1990).                                              
une partie de L'Azerbaïdjan.
 
Kurdistan Méridional (1991).                                  
A de fait état indépendant dans nordique L'Irak. Maintenant une partie de L'Irak.
 
République De Talysh-Mugan                                
proclamé en 1993. Maintenant une partie de L'Azerbaïdjan.
 
L'Afrique
Anjouan (1997-2002). Maintenant une partie de Les Comores.
 
Biafra                                                                      
territoire commandé dans l'oriental. Le Nigéria entre le moment de sa secession en mai 1967 jusqu'à son effondrement final de militaires dedans Janvier 1970. Il a été identifié par 12 nations.
 
Bophuthatswana (1977-1994).                                
Ancien Thuisland formé et seulement reconnu près L'Afrique du sud, Le Transkei, Ciskei, et Venda. Maintenant une partie de L'Afrique du sud.
 
Ciskei (1981-1994).                                                
Ancien Thuisland formé et seulement reconnu près L'Afrique du sud, Bophuthatswana, Le Transkei, et Venda. Maintenant une partie de L'Afrique du sud.
 
Jubaland (1998).                                                      
Maintenant une partie de La Somalie Du sud-ouest.
 
Katanga                                                                    
a commandé l'état du même nom dans l'ancien Le Congo Belge ensuite decolonisation, entre 1960 et 1964.
 
Moheli (1997).                                                       
 Maintenant une partie de Les Comores.
 
Le Transkei (1976).                                                   
Ancien Thuisland formé et seulement reconnu près L'Afrique du sud, Bophuthatswana, Ciskei, et Venda. Maintenant une partie de L'Afrique du sud.
 
Venda (1979).                                                          
Ancien Thuisland formé et seulement reconnu près L'Afrique du sud, Bophuthatswana, Ciskei, et le Transkei. Maintenant une partie de L'Afrique du sud.
 
Océanie
Bougainville (1990-1997).                                      
A signé une affaire de paix avec Papua-new.guinea donner l'autonomie d'île en attendant un référendum de l'indépendance dans une décennie.
 
Rotuma (1987).                                                        
Cette île Polynésien-habitée qui est administré par la Malésie.                                                       
 
Fiji                                                                            
a déclaré son indépendance du Fiji par des seperatists après les coups militaires au Fiji en 1987. Il n'a eu aucun appui substantif.
 
République populaire du Kampuchea (1979).       
 Installé par le Vietnamien après leur invasion et déroute de Fard à joues de Khmer au Cambodge. Seulement quelques nations de Soviétique-Bloc ont identifié cette entité, tandis que l'ONU, La Chine, et la plupart des autres nations ont identifié le fard à joues de Khmer Le Kampuchéa democratique gouvernement. Réussi par l'état de Le Cambodge, puis le royaume du Cambodge.
 
Gouvernements non reconnus historiques avec le contrôle de fait de leur territoire.
Précédent

Rechercher

Photo utilisé dʼaprès Creative Commons enki22, broo_am  © 2013 Tous droits réservés.